L’un des plus grands défis en termes d’amélioration de la sécurité des patients est toujours l’opportunité de la pratique. Les possibilités de pratique en milieu clinique, notamment dans le cadre de l’enseignement des soins infirmiers, sont de plus en plus limitées, car la demande de professionnels de la santé continue d’augmenter en raison du vieillissement de la population.

Non seulement il est crucial de pouvoir mettre en pratique les compétences dans la pratique, mais il est extrêmement important de pouvoir pratiquer en toute sécurité sans mettre le patient en danger. La formation par simulation permet aux étudiants, aux médecins, aux infirmières et aux autres prestataires de soins de santé d’intégrer l’apprentissage théorique à des exercices pratiques sans mettre les patients en danger.

La réduction des erreurs médicales et l’amélioration de la sécurité des patients sont extrêmement importantes, mais ne sont pas les seuls éléments des soins aux patients. Pour fournir des soins optimaux aux patients, il faut souvent aussi découvrir les problèmes qui compromettent la sécurité à long terme, améliorer le travail d’équipe et la communication, et veiller à ce que les niveaux de compétences professionnelles soient non seulement maintenus mais développés.

Enseignement fondé sur la simulationEnseignement fondé sur la simulation

La formation par la simulation médicale est largement reconnue dans le secteur médical comme un excellent outil pour renforcer les connaissances cliniques, améliorer la communication au sein de l’équipe et développer les capacités de prise de décision. La simulation est une méthode pédagogique, pas une technologie. La simulation peut être utilisée pour développer non seulement les connaissances théoriques acquises, mais aussi les compétences en matière de travail en équipe et de communication.

Elle peut également être utilisée pour standardiser la formation, pour répondre à des directives fondées sur des données probantes et pour former à des problèmes spécifiques. Nous assistons à un changement d’attitude à l’égard de la simulation : de ce que la simulation peut faire, nous passons à la manière dont la simulation peut être utilisée au mieux pour améliorer les soins aux patients.