Commission Nationale Culture et Handicap 2014 : mobilisation pour une accessibilité plus grande pour le cinéma et les médias

0
Rate this post

Mardi 14 Janvier 2014, la Ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti et la Ministre déléguée en charge des Personnes Handicapées, Marie-Arlette Carlotti, ont convié, rue de Valois � Paris, les représentants associatifs, regardez ici et les interlocuteurs du cinéma et de l’audiovisuel lors d’une séance de travail de la Commission Nationale Culture et Handicap (CNCH).

Annonces des Ministres Filippetti et Carlotti

– signature en 2014 de l’arrêté pour les établissements délivrant une prestation audiovisuelle ;
– mise en place d’un comité interministériel pour l’activation du sous-titrage dans les lieux publics ;
– mise en place d’une charte d’accessibilité pour les festivals ;
– préparation d’une charte pour développer l’accueil d’étudiants handicapés dans les écoles de journalisme et d’audiovisuel ;
– mise en œuvre d’un mode d’emploi de l’accessibilité des programmes télévisés (action France Télévisions) ;
– mission parlementaire pour définir le niveau d’accessibilité attendu des campagnes électorales et de leurs déclinaisons audiovisuelles ;
– encouragement pour la mise en place de séances VFST

Plus d’informations sur le site internet de la Ministre Carlotti

Annonces de France Télévisions

– changement d’équipe de sous-titrage pour les émissions d’informations : il ne s’agira plus de journalistes mais de la filiale MFP = amélioration de la qualité du sous-titrage pour le journal de France 2 et autres émissions politiques : mise en œuvre en mars 2014 ;
– rattrapage de la quantité d’émissions sous-titrées sur France O (actuellement, les 100% sont requis comme pour les autres chaînes de FT) avec une montée en charge ;
– accès aux émissions diffusées en direct sur ipad ou iphone avec le sous-titrage ;
– resynchronisation du sous-titrage sur Pluzz (notamment pour les émissions diffusées en direct et pour les émissions politiques) ;
– augmentation de l’offre d’émissions traduites en LSF => le journal télévisé du soir ne semble pas encore � l’ordre du jour malgré plusieurs interventions allant dans ce sens (Carlotti / Unisda / CSA). France Télévisions souhaite privilégier une solution numérique avec un second écran.

Annonces du CSA

– signature prochaine de la charte de qualité de la LSF � la télévision ;
– encourage France Télévisions � rendre accessible un journal télévisé du soir en LSF ;
– la chaîne D8 (dépassant le taux de 2,5% d’audience) sous-titrera 100% de ses émissions en 2014 ;
– les chaînes BeIn Sport 1 et 2 seront soumis � une obligation de sous-titrage avec une montée en charge � partir de 2015 ;
– développement d’un décodeur vocalisant (dans cette réflexion, l’Unisda demande un accès rapide au sous-titrage).

Annonces du CNC

– résultats de l’enquête auprès des cinémas français ;
– présentation du projet d’arrêté cité plus haut par Filippetti ;
– aide du CNC pour sous-titrage et audio-description de quelques films (12 en 2013 – cible de 150/180 films en 2014) ;
– 300 films du patrimoine restaurés et numérisés avec une version sous-titrée et audio-décrites ;
– base de données des films disponibles avec sous-titrage prochainement visible sur le site Internet du CNC (rubrique “Accessibilité/Handicap”)

Ces mesures feront l’objet d’un suivi dans le cadre de réunions thématiques ou dans le cadre des actions du CIH. Par ailleurs, l’Unisda attache une réelle importance � la programmation progressive des séances VFST dans les cinémas en respectant ces critères.

Chaque cinéma doit prévoir un quota de séances VFST tout en considérant :
1) la disponibilité du sous-titrage du film réalisé au stade de la post-production par le producteur ou le distributeur
2) la programmation normale du cinéma de responsabilité de l’exploitant du cinéma

Les séances VFST sont � programmer � raison de 2 par semaine sur le temps de la programmation en respectant ces critères :
– une séance en semaine (du lundi 12h au vendredi 16h)
– une séance en week-end (du vendredi 18h au dimanche 18h)

Montée en charge attendue pour chaque cinéma : Quota “Nombre de films français � diffuser en VFST” / “Nombre films français disponibles avec le sous-titrage”
– 2015 : 50%
– 2016 : 75%
– 2017 : 100%