Sommaire du colloque “Détresse psychologique”

0
Rate this post

Actes du colloque de restitution du 20 mai 2011

Enquête sur la détresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes et/ou acouphéniques

Comment identifier, accompagner et prévenir ?

Mairie du 9ème arrondissement de Paris

Ouverture, le site Web
Jacques Bravo, Maire du 9ème arrondissement de Paris « Accueil »
Jean-Louis Bosc, Vice-président de l’Unisda, animateur du groupe détresse psychologique « Genèse de l’enquête nationale »

Restitution de l’enquête nationale et perspectives
Laurent Weynant, directeur du département Services & Industry, TNS Sofres « Analyse des résultats (usagers, proches et professionnels) »
Pascale Roussel, EHESP « La détresse psychologique exprimée par les publics sourds et acouphéniques »
Richard Darbéra, président du Bucodes-Surdifrance « Analyse des résultats – point de vue des personnes devenues sourdes »
Audrey Sitbon, chargée de mission INPES « Contributions de l’INPES (Baromètre Santé Sourds et Malentendants) »
Intervention du Dr Bernard Duportet, animateur du groupe de travail « détresse psychologique » du CNCPH
Message de M. Patrick Gohet, président du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH)

Table-ronde 1 – Identifier la détresse psychologique des publics sourds et acouphéniques

Dr Jean-Michel Delaroche, pédopsychiatre, responsable du Centre Régional de Soins et de Ressources en psychiatrie de l’enfant sourd, Paris
Dr Alexis Karacostas, psychiatre, UASS du C.H. de la Pitié-Salpêtrière, Paris
Roselyne Nicolas, présidente de France Acouphènes
Didier Voïta, président de la Fédération ANPEDA

Table-ronde 2 – Accompagner la détresse psychologique de manière adaptée
Rachild Benelhocine, représentant la FNSF
Virginie Denis, présidente de PsySurdus
Nicole Farges, psychologue, réseau RAMSES
Dominique Dufournet, France Acouphènes
Dr Catherine Querel, psychiatre, responsable de l’UF-SSP, Hôpital Ste Anne, Paris

Table-ronde 3 – Prévenir la détresse psychologique des personnes sourdes ou malentendantes
Yvan Denion, chef du bureau insertion et citoyenneté, DGCS
Pascale Gilbert, médecin, CNSA
Eliane Kéravec, psychologue, Vice-présidente du BUCODES, Trésorière de l’Unisda

Conclusion
Cédric Lorant, président de l’Unisda
Mme Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale.


Témoignages : extraits du documentaire « Halte au suicide » réalisé par Sophie Bergé-Fino ;
Document remis : Propositions du Bucodes SurdiFrance, Richard Darbéra ;
Accessibilité : Vélotypie, interprètes LSF, boucle magnétique.


Sous le parrainage de :
Mme Marie-Anne Montchamp, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale
Mr Patrick Gohet, Président du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH)

Avec le soutien de :
Fondation des Caisses d’Epargne pour la Solidarité
Fondation Crédit Coopératif
Fondation Orange
HABEO (Association contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés)
INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé)
Mairie de Paris
Mutuelle Intégrance

Animation : Vincent Edin, journaliste

Dossier de presse : Caroline Lemoine, chargée de communication, HABEO

Partenaires associatifs :
Les associations nationales composant l’UNISDA* ainsi que :
ACFOS (Action Connaissance Formation pour la Surdité)
Droit au Savoir (Union d’associations nationales pour promouvoir l’accès aux études supérieures et aux formations professionnelles des jeunes handicapés)
FNAPSY (Fédération Nationale des Associations d’Usagers en Psychiatrie)
FNSF (Fédération Nationale des Sourds de France)
France-Acouphènes
HABEO (Association contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés)
UNAFAM (Union Nationale des Amis et Familles de Malades Psychiques)
UNPS (Union Nationale pour la Prévention du Suicide)

Partenaires professionnels :
réseau RAMSES (Réseau d’Action Médico-psychologique et Sociale pour Enfants Sourds) fondé en 1990 en Ile de France
réseau national des UASS (unités d’accueil et de soins de patients sourds en langue des signes) et des Unités « surdité et santé mentale » des hôpitaux Sainte-Anne à Paris et La Conception à Marseille, ainsi que le Centre régional de soins et de ressources en psychiatrie de l’enfant sourd à Paris.
GERS (Groupe d’Etudes et Recherches sur la Surdité)
GESTES (Groupe d’Etude Spécialisé « Thérapies et Surdités »)
CEDIAS (Centre d’Etude, de Documentation, d’Information et d’Action Sociale)

Pour l’enquête nationale, ont été sollicités :
les médecins généralistes (Conseil National de l’Ordre des Médecins)
les médecins responsables des hôpitaux psychiatriques
L’Entraide Universitaire (Café Signes)
la FEHAP (Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne)
la FISAF (Fédération nationale pour l’Insertion des Sourds et des Aveugles de France)
la FNMF (Fédération Nationale de la Mutualité Française)
la FNO (Fédération Nationale des Orthophonistes)
l’UNSAF (Union Nationale des Syndicats d’Audioprothésistes Français)

* L’UNISDA fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes et de leurs familles : BUCODES, Fédération ANPEDA, Mouvement des Sourds de France, Société centrale d’éducation et d’assistance aux sourds en France, LEJS, CLAPEAHA, AFIDEO, ALPC.