Traitement de la perte auditive neurosensorielle

0
Rate this post

Une femme avec une prothèse auditive dans son oreille

Dans ces cas, les causes ne peuvent généralement pas être inversées. Par conséquent, vous devrez peut-être vous procurer un implant qui fait le travail pour vous. Il existe également des options thérapeutiques, ainsi que des traitements prothétiques non implantables.

En d’autres termes, vous pouvez obtenir une aide auditive. Ils changent les sons en fonction des besoins spécifiques du patient. En général, il existe deux types d’appareils auditifs :

Les implants cochléaires

Ceux-ci remplacent la fonction du corps de Cortis. Implants auditifs du tronc cérébral. Ils stimulent cette zone sans que le son ne passe par l’oreille interne ou le nerf auditif.

Enfin, rappelez-vous que la seule personne qui peut vous donner la meilleure option de traitement est un professionnel ayant une formation pertinente pour cela.

L’utilisation appropriée d’une protection auditive vous protège de la perte auditive et des acouphènes chroniques

La perte auditive causée par le bruit est incurable. Si vous avez d’abord subi un dommage auditif, il est permanent. La perte auditive due au bruit sur le lieu de travail est l’accident du travail le plus fréquent en Europe. Aker Care souhaite donc se concentrer sur les dommages auditifs causés par le bruit et sur ce que vous pouvez faire pour les prévenir.

Dans cet article, vous trouverez une vidéo et un texte factuel sur l’équipe.

Vidéo : Vous trouverez ci-dessous une vidéo informative où vous en apprendrez plus sur la perte auditive due au bruit et sur l’utilisation des protections auditives.

Prévention des dommages causés par le bruit

Le bruit est défini comme un son indésirable. L’exposition au bruit est le facteur de risque de dommages auditifs le mieux documenté en contexte de travail. Des niveaux sonores constamment élevés et des bruits impulsifs peuvent entraîner une perte auditive et des acouphènes.

Le bruit peut également avoir d’autres effets sur la santé, même à des niveaux de pression acoustique inférieurs à ce qui peut causer des dommages auditifs. La recherche a montré que le bruit peut augmenter le risque de symptômes de stress et entraîner des changements physiologiques dans le système cardiovasculaire (augmentation de la pression artérielle). Le bruit peut également entraîner un risque accru de blessures professionnelles en ne percevant pas ou en ne comprenant pas correctement les signaux, ou en noyant les signaux de danger et d’avertissement. La fatigue, l’irritation et la diminution de la concentration et de l’attention peuvent également être des conséquences du bruit.

Afin de prévenir les nuisances sonores, des réglementations ont été élaborées pour protéger les travailleurs des bruits nocifs pour la santé.

Veuillez noter que l’équipement de protection individuelle (PVU) est le dernier obstacle à l’action et que tous les autres obstacles doivent être évalués et mis en œuvre en premier. Voir la pyramide des mesures