Causes de la perte auditive chez les personnes âgées

0
Rate this post

Les causes de la perte auditive chez les personnes âgées ont fait et font toujours l’objet de nombreuses études. La perte auditive chez les personnes âgées est en effet un phénomène très répandu et la tendance est à la hausse dans toute l’Europe en raison du vieillissement rapide de la population.

Dans le jargon médical on parle de presbyacousie (du grec présbys “personne âgée” et ákūsis “audition”) pour indiquer la diminution de l’audition chez la personne âgée. Il faut cependant souligner que la presbyacousie, d’un point de vue statistique, concerne un tiers des pertes auditives des personnes âgées. Dans tous les autres cas, en effet, le déficit auditif peut être attribué à des causes qui s’ajoutent au vieillissement, et qui concernent la perte auditive due au bruit, aux médicaments ototoxiques, à l’inflammation de l’oreille moyenne, à l’otospongiose, etc.

Mais pourquoi les troubles auditifs commencent-ils avec le passage des années ? Quelles sont les causes de la perte auditive chez les personnes âgées et comment est-elle traitée ?

Causes de la perte auditive : du mode de vie aux pathologies antérieures

Le vieillissement est un processus physiologique normal qui implique, chez presque toutes les personnes, une détérioration de certaines capacités physiques, sociales et psychologiques de l’individu. La perte auditive fait partie de ce processus et entraîne un déséquilibre des capacités psychophysiques. D’un point de vue médical, et donc aussi d’un point de vue thérapeutique, identifier les causes de la perte auditive devient indispensable pour trouver les solutions et les traitements les plus efficaces pour chaque patient.

Le vieillissement est un processus inévitable, mais chaque organisme vieillit différemment en fonction de facteurs tant exogènes qu’endogènes, qui peuvent également jouer un rôle dans l’apparition de la perte auditive chez les plus de 65 ans.

Quels traitements pour traiter la surdité du troisième âge ?

La première étape d’un traitement adéquat de la perte auditive chez les personnes âgées est un diagnostic correct. Dès l’apparition des premiers symptômes, il est très important de se soumettre à un bilan auditif. Même en l’absence de symptômes, après 65 ans, il est recommandé de surveiller la santé de son audition par des contrôles constants.

Suite au diagnostic, les choix thérapeutiques dépendront de la connaissance à la fois du tableau clinique et des aspects psychosociaux du patient.

En général, le traitement de la perte auditive consiste en l’utilisation d’appareils auditifs et, dans certains cas, de l’implant cochléaire.

Grâce à l’innovation technologique, il existe aujourd’hui de nombreux types d’appareils auditifs, chacun adapté aux conditions particulières et spécifiques de chaque patient.